« Southland » ou vit ma vie de flic à Los Angeles.

Cet article a été écrit par Sergent Tobogo

Date: 29 Avr 2015

Southland

Retour sur une série dont la cinquième et dernière saison a été diffusé en 2013 au Etats-Unis : Southland

Southland n’est pas une fiction policière comme les autres. C’est le retour des flics en uniformes à l’ancienne. Ici par de super flic, pas d’enquêteur super intuitif ou d’expert scientifique extralucide. Les policiers font au mieux chaque jour pour composer avec le réel et leurs propres turpitudes. Ce sont des hommes et des femmes qui doutent, qui ont peur, et qui commettent des erreurs. Le commissariat n’est pas vendu comme un lieu de rêve (police de quartier et bureaux crasseux, coupe budgétaire…etc…). L’immersion dans la réalité se veut la plus juste possible.

Les acteurs sont globalement très bon, notamment Michael Cudlitz (aperçu dans Walking Dead dans le rôle d’Abraham Ford). La réalisation camera à l’épaule renforce la sensation de documentaire et nous embarque au cœur de l’action.

Mais tout n’est parfait dans cette série, loin de là.

Bien que l’on reconnaisse aisément l’efficacité de la réalisation et des scenarios, la violence de la rue nous semble extrêmement exagérée. La mort est a tout les coins de rue et tous les hommes vivant dans les quartiers pauvres semblent appartenir à des gangs. La rue est présentée comme un lieu hostile et dangereux. La vie tranquille et normale des 4 millions d’habitants est complètement invisible. Les réalisateurs montrent une insécurité exacerbée équivalente ou pire que celle que l’on peut rencontrer en Afrique de Sud ou bien dans certaines favelas d’Amérique du Sud. Chacun des policiers de la série se trouvent confronté dans sa vie privée à des actes extrêmement violents, ce qui ne doit pas être la réalité de la majorité des américains.

La série reste cependant très distrayante et plaisante, et ce polar à l’ancienne brille par son contraste avec l’existant.

Si vous souhaitez tenter l’aventure, nous vous conseillons de fuir la VF particulièrement mauvaise. La voie off et la voie du personnage de Dewey Dudek par exemple sont réellement

 


T-shirt série TV

  1. Krikoui

    Je valide !
    Une série agréable a regarder. J’ai passé un bon moment, même si effectivement c’est un peu gros parfois, mais c’est aussi ça le télé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *