L’attaque des titans

Cet article a été écrit par Sergent Tobogo

Date: 20 Oct 2014

L'attaque des titans

L’attaque des titans débarque et ça fait du bruit. Ce manga de Hajime Isayama, publié en France chez Pika et diffusé sur France 4, met en scène de jeunes héros dans un monde apocalyptique et terrifiant.

Énorme succès commercial, il rafle les critiques et les éloges et les fans sont chaque jours plus nombreux. Mais quelques rabats-joie, dont nous faisons partie, viennent tempérer cet emballement. Et pourtant nous avons abordé le manga animé avec beaucoup d’enthousiasme.

Petit rappel de l’histoire :

Suite à l’apparition des titans, l’humanité vit recluse dans des cités-forteresse abritée derrières d’immenses murs. Au commencement de l’histoire, cela fait prés de 100 ans que les humains n’ont plus croisés de titans. A l’abri des murs, ils ont réussi à trouver une forme d’équilibre et de paix. Cependant, alors que chacun se pensait en sécurité, un géant de plus de 50 m de hauteur, dépassant le mur, apparaît et fracasse la forteresse. Les autres titans plus petits, purent alors entrer dans la cité et dévorer les humains. Dans ce vent de panique, Eren voit sa mère périr sous ses yeux. Il jura alors de détruire tout les titans et d’obtenir vengeance. Son amie Mikasa, une sœur adoptive, l’appuiera dans sa quête.

La première critique que l’on pourrait apporté à l’attaque des titans, est une critique graphique. Parfois stupéfiant de beauté et à d’autre moment d’une laideur sans nom, les variations de styles de dessin et de traitement, souvent cher au manga, sont ici complètement ratés. Les erreurs de proportions sur certains dessins agressent la rétine. Il y a un manque d’harmonisation flagrant qui n’aide pas le propos.

Ensuite la composition des personnages est sans originalité et sans grand intérêt. Le héros Eren : animé par la rage suite à un drame personnel. Son amie Mikasa : étrangement super forte et au sang froid inhumain. Et Armin : leur compagnon trouillard et ultra sensible faisant office de boulet jusqu’à ce qu’il se montre décisif. Voila pour les principaux ,et concernant les personnages secondaires, il n’y a pas grand choses à retenir.

La surenchère des combats finit par lasser et nous regrettons que l’auteur n’est pas profité de cette base scénaristique très intéressante pour explorer les civilisations qui aurait pu naître dans un tel contexte. Il en est resté aux faits uniquement, nous laissant sur notre faim.

Nous avons eu la sensation par moment d’être devant un manga pour un public relativement jeune à cause de la narration et des dialogues, seule la violence très présente, nous rappelez régulièrement qu’il n’en était rien.

Violence qui nous amène à féliciter France 4 pour son manque de clairvoyance qu’en à l’age requit pour voir l’attaque des titans. Ils le déconseillent aux enfants de moins de 10 ans. Quelques minots, ont du avoir du mal à trouver le sommeil après avoir vue la mère d’Eren se faire croquer ou encore après avoir gobés bien d’autres scènes. On se croirait revenu à l’époque du Club Dorothée où l’on livrait à la marmaille de France du « Ken le survivant » en passant que les dessins animés étaient forcément destinés aux enfants.

 

Quelques t-shirts autour des mangas : Dragon Ball Electro Saiyan, Dragon Ball Khaleesi

 

 

  1. Farti

    Le manga dessiné est mieux que l’animé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *