How I met your mother : clap de fin

Cet article a été écrit par Sergent Tobogo

Date: 06 Oct 2014

How I met your mother

Et voilà, c’est fini ! Après 9 saisons inégales, mais souvent drôles, How I met your mother qui avait pour vocation à remplacer Friends s’arrête enfin. Enfin, car sur les dernières saisons, les scénaristes peinaient à rebondir, et tout comme Friends, ces dernières saisons s’adressaient exclusivement au fans inconditionnels. Les autres ayant été laissés sur le bas coté par des épisodes répétitives.

Une bonne série doit savoir s’arrêter à tant et How I met your Mother aurait pu en être une si elle c’était arrêtée il y a 4 ans.

Elle était une des dernières séries du genre encore en activité mettant en scène des éternelles adulescents brillants par leur camaraderie quasi maladif et leur immaturité malgré tout attachante. The Bang Theory a connu le même problème. L’incapacité des producteurs et réalisateurs à mettre le mot fin.

Les durs à cuir qui ont réussi à tenir jusqu’au bout pour connaître le dénouement d’une histoire qui n’avaient plus ni queue ni tête depuis longtemps ont été récompensés. La dernière saison a été de bien meilleur cru, tout simplement peut être parce qu’elle avait un scénario qui traversa tous les épisodes.

Quelques événements viennent nous surprendre (attention spoiler…) et notamment le mariage de Barney et surtout l’arrivé de cette mère tant attendue. La série gagne en originalité, le scénario devient plus dense et l’histoire et se décante enfin. Les histoires individuelles s’accélèrent, l’émotion prend plus de place (je ne parle pas des émotions préfabriquées et pré-enreigstrées). C’est également le retour d’un humour plus percutant et plus franc avec l’introduction de personnages secondaires qui apportent un vrai sang neuf. Quelques blagues « fil rouge » vont accompagner les personnages tout au long de la saison.

La fin ultime a fait grincer quelques dents, voir, en a outré un grand nombre. Certains ont parlé de la pire fin de l’histoire des séries télé, à tel point que les créateurs ont diffusés une autre fin beaucoup plus consensuelle en s’excusant auprès des fans (ce qui pose la question : à qui apparient un série finalement, mais c’est un autre sujet).

La première fin avait au moins le mérite de ne pas faire dans la facilité et de surprendre les téléspectateurs. Et les quelques ultimes retournement de situation ont eu pour mérite d’essayer d’apporter un peu de cohérence à l’ensemble. De plus elle a réussi là où elle échouait depuis longtemps : faire réagir les gens, réveiller les passions et créer du buzz autour d’elle.

Tout comme Friends qui a réuni Ross et Rachel à la dernière minute, How I met your Mother a a essayé maladroitement de garer un semi-remorque dans l’allée de garage de leur petit pavillon de banlieue. Autant vous dire que ça a frotté sur les cotés.

D’autres articles sur les séries télé? On vous conseille Le café du geek.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *