DessinTeeshirt

Joker

Cette balle ne peut pas sentir le “bat man” et on peut la comprendre.
Une parodie sportive et délirante de Batman et du joker

Impression sur t-shirt homme, femme et enfant.

Femme
Homme
Taille Enfants

19.90 

UGS : N/A Catégories : , ,

PLUS D’INFO SUR LE DESSIN JOKER

L’impression :
Elle est réalisée par transfert color supérieur de haute qualité.
Pour l’entretien de vos t-shirts préférez un lavage à 40° maximum (t-shirt retourné) et évitez le sèche linge tant que possible.

Les t-shirts :
Notre activité s’inscrit dans le cadre d’un commerce équitable et responsable et nos t-shirts sont en coton 100% biologique (+ d’infos).

Le dessin :
Il s’agit d’un délire sportif et graphique qui opère un rapprochement entre Batman et le base ball. L’homme à la batte (bat man…) en adversaire redoutable de la balle (le Joker).

Le joker est l’ennemi le plus emblématique et certainement le plus redoutable de Batman. Sa première apparition a eu lieu en 1940 dans un comic books de l’époque. La paternité du personnage est incertaine, elle a été revendiquée par plusieurs personnes. Initialement, il ne devait faire qu’une courte apparition et mourir rapidement, mais pour des raisons éditoriales, il a été décidé de le sauver et il est devenu, plusieurs décennies plus tard, une icone de la culture populaire américaine et même au delà, supplantant presque Batman lui même.

Dés le début il apparaît comme un psychopathe extrêmement intelligent cultivant un certain sens du sadisme. Dans les années 50-60 il basculera légèrement vers le clownesque en devenant un personnage maladroit. Parenthèses vite refermées par les auteurs qui le ramèneront à ces premiers traits de personnalités, voir en les accentuant.

Avant les dernières productions cinématographiques qui ont vu Jared Leto endosser le costume du Joker, trois films avaient été réalisés dans lequel le Joker a été présent. Après César Roméo en 1966, c’est Jack Nicholson qui marqua les esprits avec son interprétation grandiose dans le Batman de Tim Burton. Il éleva le personnage à un tel niveau qu’on pensait qu’il serait la référence pour très longtemps. C’était sans compter sur l’interprétation magistrale du regretté Heath Ledger dans “The Dark Knight” qui su donner une dimension supplémentaire au personnage. Il reçu d’ailleurs à titre posthume l’Oscar du meilleur rôle.