« Occupied » : Les Russes sont dans la place

Cet article a été écrit par Sergent Tobogo

Date: 26 Jan 2016

Occupied

La série qui fait ressembler « House of Card » à un téléfilm made in France diffusé sur TF1 se nomme « Occupied » et nous vient de Norvège.
Il s’agit d’une fiction politique, une série d’anticipation d’un réalisme troublant et inquiétant.

Dans un avenir indéterminé mais assez proche, la Norvège porte aux pouvoirs un gouvernement écologiste décidé à mettre un terme à la production pétrolière et gazière du pays et à changer de politique énergétique en se tournant vers une énergie verte crée à partir du thorium. Le réchauffement climatique commençant à provoquer de véritables catastrophes.
Au même moment ,l’Union Européenne connaît une grave crise énergétique et ne semble pas prête à se passer des ressources Norvégiennes.  Elle demandera alors l’appuie de la Russie pour faire obstacle à ce gouvernement. Les moyens employés sont alors à la hauteur des enjeux et la guerre menace à tout instant.
Le premier ministre Norvégien devra alors composer avec ses convictions, les attentes de ses électeurs et aussi et surtout avec les autorités Russes prêtes au conflit armé.

On plonge dans les coulisses du pouvoirs comme on ne l’a jamais fait. On mesure à chaque instant ce que signifie gouverner et les difficultés inhérente à l’exercice du pouvoir. Si l’Union européenne apparaît plus cynique qu’aujourd’hui (oui cela est possible…), certains politiciens, notamment le premier ministre norvégien, sont admirables et redorent l’image de l’homme politique assumant pleinement ses responsabilités en se mettant au service d’une communauté non en mesure de comprendre les sacrifices fait par lui ainsi que les risques pris.

La série n’a de cesse de rappeler la fragilité de la paix de l’Europe que l’on croit trop souvent acquise, alors que les 70 dernières années font figures d’exception au vu de l’histoire.
Les crises environnementales à venir auront des conséquences dramatiques à l’échelle de l’humanité et la fracture déjà grandissante entre les plus riches vivant dans la sécurité et le confort, et les plus pauvres sera énorme. Il y a matière à s’inquiéter pour les décennies à venir.

Une série anxiogène ? Certainement. Mais aussi préventive peut être. De l’angoisse peut naître l’action et plus les gens prendront conscience de l’état de la situation, plus on peut espérer que celle ci changera.

Au delà de toutes ces considérations, “Occupied” est la série de 2015 à ne pas rater!


retour aux tee shirts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *